Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maillot noir, 8 nouvelles polar sur le Tour de France

Résumé :

Le Tour de France est de retour. De nouveau, il aborde les terres du cyclisme, l'Ouest et la Bretagne. Mais entre les forçats de la route et les experts en chimie de l'effort, il y a le panache, les espoirs de victoire et les défaites. Le Tour est un concentré d'humanité, de sang et de larmes, d'effort, de sueur et de drames.

11 juillet 2015.

8ème étape du Tour de France.

Ville de départ: Rennes. Ville d’arrivée : Le Mûr de Bretagne.

179 kms durant lesquels tous les coureurs vont essayer de faire parler la poudre, d’accrocher la victoire et pourquoi pas, le maillot jaune. Une belle course, rien à dire. Sauf qu’en coulisse ou sur le bord de la route, tout peut arriver.

179 kms durant lesquels des vies vont basculer, certaines s’éteindre, d’autres prendre un sens unique duquel on ne revient jamais. Maillot noir raconte l’histoire de ceux qui ont vu leur existence changer ce jour-là.

Huit auteurs de romans noirs issus du collectif Calibre 35 donnent leur version de cette étape historique.

Huit étapes donc pour un seul maillot : le noir. Celui qui était attribué au dernier du classement dans le Giro dans les années 50. Le noir aussi du polar.

Après Rennes, ici Rennes, paru en 2013, Hervé Commère, Frédéric Paulin, Stéphane Grangier, Léonard Taokao, Valérie Lys, Claude Bathany sont rattrapés par Nathalie Burel et Isabelle Amonou dans ce recueil de textes de 224 pages préfacé par le fameux Jean-Bernard Pouy.

Entre le « Go slow » clin d'oeil au « Go fast », quelques meurtres, des enquêtes, du dopage et des personnages de substitution, Rennes, Mûr de Bretagne, et le lac de Guerlédan, ces huit nouvelles feront découvrir les coulisses « imaginaires » de ce tour de France si populaire en nos contrées.

Le maillot noir (Maglia nera) fut attribué au Giro (Tour d'Italie) de 1946 à 1951. Il « récompensait » le dernier du classement. C'est l'équivalent de la lanterne rouge ou de la cuillère en bois.

Les auteurs :

Jean-Bernard Pouy :L'auteur de la préface est éditeur, écrivain et doux dingue du vélo comme du polar.

Léonard Taokao : auteur de 3 romans dont le dernier Korbanot chez Goater Noir

Frédéric Paulin : auteur de 7 romans dont La Grande peur du petit blanc et 600 coups par minute chez Goater Noir

Stéphane Grangier : auteur de deux romans dont Hollywood Plomodiern chez Goater Noir

Nathalie Burel : nouvelliste et auteure d'un roman aux Perséides

Hervé Commère : ses derniers romans sont tous publiés au Fleuve Noir : Imagine le reste (2014), Le deuxième homme (2012)

Isabelle Amonou est l'auteure de 5 romans dont le dernier « Fin de siècle » est publié aux éditions Chemin Faisant.

Valérie Lys a publié trois romans chez Alain Bargain éditions.

Claude Bathany a publié les mémorables romans Last exit to Brest (Métaillé 2007) et Country Blues (Métaillé 2010). Il se consacre aujourd'hui à la littérature jeunesse.

Ces huit écrivains font partis du collectif Calibre 35 qui sévit particulièrement en Bretagne et en Ille et Vilaine.

Fiche technique :

Éditeur : Éditions Goater

Illustration de couverture : Morvandiau

Collection : Goater noir

Numéro dans la collection : 9

Direction de collection : Antoine Mottier et Jean-Marie Goater

244 pages, couverture couleur

ISBN : 978-2-918647-46-1

prix public 15 €

Format : 14 x 20 cm à la française

Sortie : Juin 2015

Tag(s) : #Goater Noir

Partager cet article

Repost 0